La Propolis

Origine & Composition

La propolis est principalement végétale. Elle est constituée d'exsudat de bourgeons de feuillus tels que le peuplier, le bouleau, l'orme, l'aulne, le marronnier d'Inde, le frêne, le saule, le chêne, etc. et/ou de résines de conifères tels que le cyprès, le sapin, le pin, l'épicéa, etc.

Les butineuses récoltent ces substances grâce à leurs mandibules et la transportent sous forme de gouttelette dans leurs "corbeilles à pollen" de leur 3ème paire de pattes.

La propolis brute est constituée des substances résineuses issues de végétaux, d'excrétions glandulaires de l'abeille ("salive"), de cire, de pollen.

Sa couleur dépend des plantes dont elle est originaire. Elle peut être jaune, rougeâtre, cendrée, verdâtre. Elle devient plus sombre en vieillissant.
Sa composition chimique est complexe, variable et elle est spécifique à la flore locale du site de collecte.
Diverses propolis ont été analysées et jusqu'à 270 molécules différentes ont été identifiées. Ce sont des composés hydrocarbonées, alcools, aldhéydes, cétones, terpènes, terpénoïdes, flavonoïdes, acides cireux,  stéroïdes, divers composées aromatiques, sucres, acides aminées, des vitamines, etc.

Il pourrait y avoir de grandes tendances dans la nature de la propolis en fonction de l'origine géographique et climatique. Ainsi dans les régions tempérées la principale source de "colle" serait l'exsudat de bourgeons de peuplier avec un profil chimique plus spécifique à cela. Dans les régions tropicales, subtropiquales, nordiques les abeilles doivent trouver d'autres sources végétales pour pouvoir la former. Ainsi la propolis venant d'Europe est différente de celle provenant du Brésil, de Russie, etc...
Il faut noter toutefois que même en milieu tempéré dans les zones à végétation et climat plus marqués (méditerranéen par exemple), la propolis produite peut avoir un profil chimique sensiblement différent vis à vis du profil propolis "peuplier" (manque de certaines molécules par exemple).
Les types de propolis les plus répandus à ce jour sont :

Pollution

Les abeilles ont largement été étudiées en tant que bioindicateur. Aussi leurs récoltes stockées peuvent être contaminées par divers polluants.
Nous appliquons certaines précautions telles que :

  • le rucher est placé dans un milieu plutôt naturel car les abeilles prélèvent les résines dans l'environnement
  • les traitements prophylaxiques apicoles chimiques sont proscrits durant la période de "collecte" pour éviter le transfert des molécules dans cette matrice
  • l'enfumage lors de l'activité apicole est modéré, voir absente
  • la propolis prélevée est celle de la saison, pour éviter accumulation de composés. La récolte s'effectue via grille (ou cadre) à propolis.

Deux études scientifiques sur les HAPs en Roumanie et Italie (Dobrinas et al, 2008; Moret et al, 2010) ont souligné des différences entre les lieux de production urbain, rural, montagnard mais les niveaux détectés ne semblaient pas poser de problèmes pour la santé humaine.
Toutefois une question se posait dans les rares cas de seuils les plus hauts et dans les cas de consommation alimentaire répétée. D'où la nécessité des précautions ci-dessus énumérées.

Qu'est-ce que les HAPs?
Ce sont des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques. Ils  proviennent de la combustion incomplète de matières organiques utilisées dans l'industrie, le transport, le chauffage domestique, l'agriculture, etc.. Certains sont dangereux car cancérigènes et génotoxiques. Il existe des 100aines de molécules c'est pourquoi les mesures se concentrent sur des indicateurs représentatifs de leur présence.

Propriétés pharmacologiques

  • Sylviculture de Peuplier
  • Activité biologique de molécules consttuant la propolis "peuplier"


















​L'activité biologique de la Propolis dépend de sa composition chimique.


La Propolis type Peuplier, dont devrait faire partie  celle de notre rucher, aurait des propriétés antibactérienne, antifongique, antivirale, antioxydante, hepatoprotectrice, anticancéreuse, antitumorale, immuno modulatrice, anti-inflammatoire, cardioprotectrice, antiulcéreuse. Cliquez sur l'imagette pour voir les quelques molécules identifiées pour ces activités biologiques.
​Les abeilles ont la capacité de trouver dans leur environnement le meilleur agent pour protéger leur ruche contre les attaques bactériennes, les infections fongiques, etc. aussi diverses propolis ont des propriétés semblables.
D'autres effets biologiques et d'amélioration de la santé ont été recensés après analyses de diverses propolis. 

Immunité
​sociale

Qu'est-ce que c'est ?
Ce sont les comportements individuels d'un groupe  qui permettent de réduire significativement une maladie, la transmission de parasites, etc. Ce sont des comportements chez les insectes sociaux, des actions individuelles multiples qui permettent un bénéfice au groupe entier.
Ainsi le comportement hygiénique des abeilles, telle que la détection de couvain parasité voir leur élimination, la suppression des cadavres de consoeurs au sein de la colonie, etc. sont des actions individuelles qui engendrent un bénéfice au groupe entier notamment par la non propagation de maladies. Il en est de même pour la propolis.

L'utilisation de la propolis est variable suivant les espèces et les races  d'abeilles. Il a été reporté que des colonies sauvages comportaient une enveloppe de propolis à l'intérieur du nid.
La récolte dans l'environnement de résine antimicrobienne et l'intégration dans le nid sous forme de propolis est un moyen de lutter contre la croissance d'agents pathogènes, réduire les entrées de la ruche, etc. conserver une homéostasie du nid. D'où la nécessité de conserver ce caractère dans les problématiques actuelles !!

Propolis oburant l'entrée de la ruche en hiver

Qualité & conservation

Nous privilégions la récolte à partir de grille (ou cadre) à propolis et non de grattage. Elle  permet de prélever une propolis de la saison avec moins d'impureté, d'accumulation de composés. Nos traitements sanitaires apicoles, hors récolte, sont dit alternatifs. Pour plus de précisions :

Nos ruchers
Spécialisés dans la toxicité environnementale nous réalisons une formation sur les Acaricides apicoles - toxicités, résidus et moyens de luttes contre le Varroa.
Formation Acaricides Apicoles

Comment ça marche ? Les grilles sont appliquées comme couvre cadre dans la ruche. Les abeilles n'appréciant pas les zones de vide, elles ont tendance à colmater les orifices. Les grilles sont par la suite prélevées, mis au congélateur pour récupérées la propolis devenue cassante.


On conservera la propolis dans un endroit sombre, clos et sec, sans être en contact direct avec une source de chaleur pour conserver toutes ses propriétés.

Sa composition chimique étant stable, il n'est pas nécessaire d'appliquer des procédés de conservation. Elle garde ses propriétés durant plusieurs années.